20/06/2008

Les textiles intelligents ...

Textiles intelligents ! Entre création et industrie

Le textile est partout... Et pas seulement dans l'habillement et l'ameublement. On le retrouve dans l'aéronautique, l'électronique et même la médecine où sa compatibilité avec le corps humain constitue un fabuleux atout.

http://aiguille-en-fete.com/Textiles-intelligents-!-Entre... 

Bien sûr, ces sous-vêtements en sont encore au stade expérimental et ne seront pas sur le marché avant quelques années. Mais petit à petit les concepts de tissus « intelligents » se développent. On équipe les blousons de lecteurs MP3, de GPRS. On développe de nouvelles matières à base de protéines de soja pour leurs propriétés anti-bactériennes et luttant contre l'humidité. L'armée américaine travaille sur des tissus capables de changer de couleurs en fonction du décor, d'administrer des médicaments, de se rigidifier en cas d'entorse, etc. Bref, la science-fiction se transforme petit à petit en anticipation : c'est déjà demain.

Lire aussi : Singapour - Une chemise high-tech pour prévenir les chutes des seniors

Lire aussi : Italie – Un survêtement conçu pour les malades du cœur

Des textiles intelligents pour surveiller votre santé
 
Les chercheurs du groupe de recherche sur l'e-textile de l'université Virginia Tech développent des textiles électroniques depuis longtemps, explique Roland Piquepaille sur ZDNet.com. Les textiles électroniques intègrent des fils ou des fibres optiques et des puces flexibles, tissées dans les fibres du tissu. Les “vêtements informatisés” qui en découlent peuvent surveiller vos mouvements et savoir si vous marchez, si vous courez, quand vous vous asseyez, et même reconnaître la danse que vous effectuez. Bien sûr, le Hokie Suit est aussi capable de détecter quand vous tombez, de mesurer votre pression sanguine, vos pulsations cardiaques et de vous géolocaliser. Un vêtement qu'on imagine capable un jour de défibriller un coeur et de jouer des MP3.


Le "Hokie Suit" en cours d'expérimentation

Mais la commercialisation se heurte encore à beaucoup d'obstacles. Des difficultés techniques: comment le tissu résistera-t-il aux détergents, aux lavages ? Comment désactiver les capteurs quand on retrousse ses manches ? Et aussi des difficultés pour imaginer comment se grefferont demain des services personnalisés sur ces vêtements: comment pourrons-nous les programmer pour qu'ils répondent à nos besoins particuliers ?

Autre exemple, celui d'un soutien-gorge intelligent, mis au point par le professeur Elias Siores du Centre de recherche et d'Innovation de l'université de Bolton (Royaume-Uni), capable de détecter l'apparition de cellules cancérigènes avant leur prolifération, grâce à un procédé reposant sur la thermographie qui détecte les afflux de sang lié au développement des tumeurs cancéreuses. 

Source :  http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=4699

Les commentaires sont fermés.