06/05/2008

Le CO, ce tueur invisible !

 

Source :  http://www.cepr.tm.fr/fr/risqdome/monoxyde.htm

L'intoxication par le monoxyde de carbone

générique monoxyde

L'intoxication par le monoxyde de carbone cause la mort de plusieurs centaines de personnes chaque année en France

L'intoxication par le monoxyde de carbone est la première cause de décès par intoxication en France. Elle cause la mort de plusieurs centaines de personnes chaque année en France. Les enfants sont particulièrement touchés par cette intoxication : plusieurs centaines d'enfants sont victimes d'intoxication oxycarbonée et sont hospitalisés dans un état grave. En 1996, le centre Antipoison de Lille a recensé 305 cas graves d'intoxications oxycarbonées chez des enfants dans deux régions seulement !


Le monoxyde de carbone est un gaz qui se forme lors de la combustion incomplète d'une énergie inflammable. Toutes les énergies inflammables peuvent en produire : bois, charbon, pétrole, kérosène, kerdane, mazout, essence, gaz butane, propane, et gaz naturel (méthane).
Le monoxyde de carbone est un gaz très toxique qui prend la place de l'oxygène dans le sang : les victimes asphyxiées de " l'intérieur " par manque d'oxygène peuvent perdre rapidement connaissance. Mais même conscientes, les victimes sont incapables de fuir dans la plupart des cas, n'étant plus capables de réagir correctement. Sans l'aide des secours elles peuvent mourir dans un délais très bref.
Le principal danger du monoxyde de carbone est qu'il est indécelable par l'homme : il est inodore, incolore et sans saveur. Plus sa concentration est élevée dans la pièce et plus le décès survient rapidement.
Le monoxyde de carbone est un risque domestique majeur : toutes les personnes présentes sont intoxiquées en même temps. Les femmes enceintes et les jeunes enfants sont plus gravement et plus rapidement intoxiqués. Il est trop fréquent en France de constater malheureusement le décès d'une famille entière par intoxication oxycarbonée. Les jeunes qui ont une chambre dans les combles des immeubles sont également très souvent intoxiqués : ils utilisent souvent des petits chauffages d'appoint, très dangereux lorsqu'ils sont utilisés en permanence.

LES SITUATIONS A RISQUES

Les appareils non reliés à un conduit d'évacuation

appareil non relié à évacuation

Il est installé dans la salle de bain : les bouches de ventilations sont obstruées ou insuffisantes. La vapeur d'eau empêche l'accès de l'air au chauffe-eau et provoque la formation de monoxyde de carbone. La salle de bain étant petite, la concentration de gaz toxique est très forte : les victimes perdent connaissance. La porte de la salle de bain fermée empêche un apport d'air frais : la mort peut survenir très rapidement.

Le vieux chauffe-eau non raccordé à un
conduit d'évacuation est le cas le plus
fréquent d'intoxications graves au CO

Le poêle à charbon

poêle à charbon

Même en bon état et raccordé à un conduit d'évacuation, le poêle à charbon peut présenter un danger. Les conditions atmosphériques jouent un rôle important. Un plafond bas, le brouillard ou un redoux suffisent : les gaz brûlés dus à la combustion du charbon ne s'évacuent plus correctement et refoulent dans la pièce. Souvent le jeune enfant est le premier intoxiqué parce qu'il respire plus vite que l'adulte. On le retrouve somnolent, ou il se met à vomir. Si rien n'est fait, l'enfant est en danger, et toute la famille aussi.

le poêle à charbon peut
présenter un danger

L'obstruction des bouches de ventilation :

obstruction des bouches d'aération

Les bouches de ventilation hautes et basses sont obstruées. Le gaz de la cuisinière n'est plus suffisamment alimenté en oxygène pour pouvoir brûler correctement : les flammes de la cuisinière se rallongent, elles sont molles et jaunissent : il y a formation de monoxyde de carbone. Même à faible dose, le danger existe. Cet accident peut survenir aussi bien avec du gaz butane, propane ou méthane.

Les bouches de ventilation hautes
et basses sont obstruées

Le conduit de cheminée bouché

conduit de cheminée bouché

Le nid d'oiseau est l'obstacle le plus connu. Mais il en existent beaucoup d'autres qui empêchent l'évacuation normale des produits de combustion. Ceux-ci peuvent refouler dans la cuisine très brûtalement alors que la chaudière marchait normalement jusque là. Une concentration de monoxyde de carbone élevée peut tuer en moins d'une heure toute une famille. Ce type d'accident arrive également avec des installations neuves ou rénovées, et il concerne toutes les énergies inflammables.

Une concentration de monoxyde
de carbone élevée peut tuer
en moins d'une heure

LA PREVENTION

Des installations de chauffage saine et des appareils en bon état :

installation en bon état

Les contrats de maintenance sont une bonne solution pour parer à toutes éventualités. Remplacez les vieux appareils : non seulement vous augmenterez votre sécurité, mais vous ferez des économies substantielles tout en ayant plus de confort.
Attention ! les chauffe-eau non raccordés à un conduit d'évacuation sont interdits à la vente et à l'usage depuis août 1996.

Faites réviser votre installation
et vos appareils au moins
une fois par an par un professionnel

Le bon usage des appareils

bon usage des appareils

Le poêle à charbon ne doit être utilisé que par grand froid : il faut une différence de température importante entre l'intérieur de la maison et l'extérieur pour que les gaz de combustion s'évacuent normalement. Le temps se radoucit ? Ne baissez pas votre poêle, éteignez-le.

Les chauffages d'appoints :
Les poêles à feu, à pétrole, à kerdane ou kerosène ne doivent être utilisés que par intermittence. Ils sont très dangereux utilisés en permanence le jour ou la nuit. Eteignez-le toujours avant de dormir. Ne placez jamais ce type d'appareil dans une chambre d'enfant. Attention ! le Centre Anti-Poison de Lille a alerté les Pouvoirs Publics en 1998 sur le danger des poêles à feu responsables d'intoxications graves. Dans certains cas le dispositif de sécurité intégré à l'appareil n'a pas fonctionné !

Le poêle à charbon ne doit
être utilisé que par grand froid

Des bouches de ventilation en bon état et non obstruées

bouche de ventilation non obstruée

N'obstruez pas les bouches de ventilation même si elles font un courant d'air désagréable dans la salle de bain ou dans la cuisine : faites-en modifier l'emplacement par un professionnel ! Nettoyez-les régulièrement.

N'obstruez pas les bouches de ventilation

Un ramonage deux fois par an des conduits d'évacuation

ramonage conduits évacuation

Insert, cheminée à foyer ouvert, chaudière, poêle à charbon doivent être reliés à des conduits d'évacuations ramonés chaque année par un professionnel ! C'est aussi une sage précaution pour éviter un incendie.

LES ACCESSOIRES DE PROTECTION

Préambule

L’intoxication oxycarbonée a pour cause principale la vétusté des installations de chauffage et de production d’eau chaude. La présence d’un détecteur avertisseur de monoxyde de carbone ne peut se substituer à une révision de vos installations de chauffage et de production d’eau chaude par des professionnels qualifiés. Son rôle est de limiter les conséquences de l’intoxication par monoxyde de carbone en vous alertant avant que vous ne soyez dans l’impossibilité de fuir.

Le détecteur-avertisseur de monoxyde de carbone

Détecteur de monoxyde de carboneIl est indispensable dans une habitation dès qu'on utilise une énergie inflammable : ce petit appareil, alimenté par une simple pile 9 volt détecte le monoxyde de carbone et vous alerte par un signal puissant, de jour comme de nuit, de la présence de monoxyde de carbone. Il vous alerte avant que des symptômes physiques n'apparaissent.

Contrairement aux sécurités intégrées dans les appareils de chauffage, il permet de détecter le CO d'où qu'il vienne dans votre habitation : la sécurité intégrée de votre chaudière à gaz ne sera d'aucune efficacité si c'est la cheminée du salon qui refoule !

On peut être intoxiqué par le monoxyde de carbone alors qu'il ne vient pas de chez soi et passe par une fissure de mur mitoyen. Seul un détecteur-avertisseur de monoxyde de carbone placé chez vous peut vous alerter de sa présence.

 

Les commentaires sont fermés.